obtenir visa pour la thailande le guide des diffèrents visa thailande visa thai visa étudiant thailande durée séjour visa thailande demander visa thailande

Les différents types de visas pour la thailande :

Accueil
Les conseils de base
Visa Touristique
Visa touriste
Visa Affaires
Visa Non-Immigrant type B
Visa Affaires longue durée
Visa Non-Immigrant type B-A
Visa Famille
Visa Non-Immigrant O
Visa Retraite
Visa Type O-A pour les retraités
Visa d'Etudes
Visa Non-Immigrant ED
Visa Officiel
Visa Non-Immigrant F
Visa Investisseur
Visa Investissement & business IB
Visa Expert
Visa Non-Immigrant EX
Visa Journaliste
Visa Non-Immigrant M
Visa Religieux
Visa non-immigrant type R
Visa Recherches
Visa Non-Immigrant RS
Visa Transit
Visas Non-Immigrant ST, S, C
Visa A l'Arrivée
Visa On Arrival
Permis de Travail
Work Permit
Re Entry Permit
Le permis pour revenir en Thailande
Tarifs des visas
Tableau des tarifs du visa thai
Adresses ambassades
Adresses des ambassades et consulats de Thailande
Formulaires
Fomulaires d'obtention de visas
Infos pratiques sur la thailande
Climat et géographie
Visa Immigrant
Visa Immigrant et Immigrant hors quota

PERMIS DE TRAVAIL : « WORK PERMIT »

Avant tout, un permis de travail en Thaïlande ou “work permit” est obligatoire pour toute personne étrangère désirant pratiquer une activité professionnelle ou même bénévole. Ce permis de travail est délivré par le « Department of Employment of Ministry of Labour » (Ministère du travail).

IMPORTANT : Travailler sans permis de travail dans le Royaume de Thaïlande est gravement puni par la loi et les sanctions peuvent passer de la grosse amende à l’emprisonnement, voire l’expulsion du territoire thaïlandais.

Cependant, même avec un permis de travail, un étranger ne pourra pas exercer n’importe quelle profession librement.

En effet, certaines activités sont interdites aux ressortissants étrangers :

·         Le travail manuel

·         Le travail dans l'agriculture, l'élevage,  la pêche ou la supervision de ferme

·         Maçonnerie, menuiserie ou autres travaux de construction

·         Sculpture sur bois

·         La conduite d'un transporteur à propulsion mécanique ou conduire un véhicule non à propulsion mécanique, exceptés les avions internationaux de pilotage

·         Boutique traitant

·         Superviser l'audit ou de donner des services en comptabilité hors audit interne sur les occasions

·         Coupe et le polissage des bijoux

·         Coupe de cheveux, coiffure ou soins de beauté

·         Tissage à la main, tissage de tapis ou fabrication de produits à partir de roseaux, le rotin, le chanvre, la paille ou le bambou

·         Production d’instruments de musique thaïlandais

·         Fabrication des produits en or, argent ou or-cuivre, d’articles en bronze

·         Fabrication de poupées thaïlandaises

·         Production de matelas ou de couvertures de couette

·         Réalisation de produits en soie à la main

·         Fonderie d'images de Bouddha

·         Fabrication de couteaux

·         Fabrication de parapluies de papier ou de tissu

·         Cordonnerie, chapeaux

·         Courtage ou d'une agence de courtage

·         Les travaux d'ingénierie dans une branche du génie civil concernant la conception et de calcul, d'organisation, recherche, planification.

·         Travaux d'architecture concernant la conception, le dessin des plans, l'estimation, la construction, ordonner ou conseiller

·         Poterie, céramique

·         Fabrication de cigarettes à la main

·         Guide ou de mener des visites guidées

·         La vente ambulante

·         Le travail de secrétariat

·         Domaines Juridiques ou des services de loi.

Il faudra donc être attentif au travail proposé par le futur employeur afin de ne pas se retrouver dans l’illégalité.

I/ OBTENTION DU PERMIS DE TRAVAIL THAILANDAIS

Généralement, il est préférable de demander à son employeur de passer par un cabinet spécialisé qui gèrera les procédures pour obtenir le permis de travail car les démarches sont plutôt complexes.

Etant donné qu’il existe un quota à respecter, toutes les sociétés ne peuvent prétendre à embaucher un étranger. En effet, le recruteur doit par exemple, employer 4 thaïlandais par étranger employé, voire disposer d’un capital social minimum.

A/ Il existe 2 phases de processus afin d’obtenir un permis de travail :

  • La demande d’un visa non-immigrant « B » auprès de l’Ambassade thaïlandaise ou d’un consulat hors de Thaïlande.
  • La demande du permis de travail « work permit » en Thaïlande une fois le visa en possession du futur employé.

Les cas d’exemption de permis de travail sont assez rares mais existent toutefois. Ce privilège est généralement réservé aux représentants officiels de nations étrangères ou aux personnes qui, pour une raison bien précise, disposent d’une exemption spécifique accordée par le gouvernement thaïlandais.

II/ CONDITIONS D’ELIGIBILITE

Il faut savoir qu’il est indispensable de détenir un visa « non-immigrant » pour aspirer au permis de travail. Ce visa est délivré par une ambassade ou un consulat thaï en général, dans son pays d’origine.

L’employeur, peut effectuer la demande de permis de travail avant l’arrivée de l’employé en Thaïlande, mais le permis ne sera remis qu’une fois le salarié arrivé sur le territoire de Thaïlande.

Le « Work Permit » apparaît sous la forme d'un passeport bleu dans lequel sont consignées toutes les autorisations. Il stipule toujours le nom de l’employeur, les fonctions et tâches de l’employé et les lieux où le permis de travailler est effectif.

Il est valable uniquement pour le travail désigné, une certaine durée (environ 1an) et un lieu précis. Tout changement doit être signalé et renseigné dans les pages prévues à cet effet dans le livret bleu. Il est renouvelable, avant échéance, par période d'1 an. Il devra être restitué à l'employeur à la fin de l'activité professionnelle.

IMPORTANT : les employeurs disposant des privilèges du « Board of Investment » sont éligibles aux demandes de permis de travail  pour une durée de 2 ans.

Il est important de noter qu’un permis de travail expire toujours lorsque le visa de l’employé expire. Dans ce cas, il faudra renouveler le visa et le permis de travail thaï.

Par ailleurs, un permis de travail devra être renouveler avant son expiration, auquel cas une nouvelle demande complète sera à effectuer auprès des autorités compétentes.

Une fois procuré, le livret bleu devra être conservé sur le lieu de travail et présenté en cas d’inspection.

III/ DOCUMENTS A FOURNIR

IMPORTANT : D’une manière générale,  les documents nécessaires à la demande du permis sont rassembler et compléter par l’employeur.

Néanmoins, c’est à l’employé de venir retirer le permis de travail auprès de l’administration thaïlandaise.

Toutefois, il est préférable de passer par un cabinet spécialisé dans ce type de demande complexe dans le but que tout soit réalisé dans les règles.

  • Pour les résidents non-permanents : passeport avec visa « non-immigrant » approprié.
  • Pour les résidents permanents : passeport, attestation de séjour « Alien book » et permis de résidence.
  • Diplômes et cv + lettre(s) de recommandation
  • Formulaire rempli par l’employeur, et documents précisant l’emploi concerné (type de travail, durée, lieu, déplacements prévus,  l'organigramme de l'entreprise d'accueil,  le plan d'entreprise …)
  • Copie des déclarations fiscales de l'entreprise d'accueil (Por Ngor Dor 50)
  • Un certificat médical de moins de six mois agréé par un médecin thaïlandais + copie des attestations de vaccination.
  • 3 photographies d’identité 5X6cm
  • Si l’employé(e) est marié à une thaïe (un thaï), il faudra fournir la pièce d’identité du conjoint,  le certificat de mariage et le(s) certificat(s) de naissance éventuel(s).
  • Des frais administratifs : 1000 thb (environ 28€)
  • Il est possible que vous soient demandées des traductions certifiées conformes en thaï ainsi que des photocopies des différents documents.

Les permis peuvent être demandés auprès de deux organismes:

·         Le  « Department of Employment » à Bangkok

·         le « One Stop Service Center » : 207 Rachadapisek road, Krisda Plaza, 3-5e étages
Dindaeng
, Bangkok 10310

·          Hors de Bangkok, il faudra contacter le « Provincial Employment Office » duquel dépend la ville  de l’employé pour effectuer les démarches nécessaires.

IMPORTANT : Les délais d’obtention  du « Work Permit » vont de 2 à 3 semaines.